Bio

Les prémices

Le groupe Sandy Smoke se forme au début de l’année 2016 à Bordeaux.
Skott au chant, François à la guitare, Pierre à la batterie et Flavien à la basse travaillent tout d’abord sur des réinterprétations de morceaux connus de tous. Ils se concentrent particulièrement sur leur réarrangement et sur l’art du « mash-up » c’est à dire le mélange de plusieurs titres au sein d’un même morceau.

Assez vite, le groupe commence à se faire un nom sur la scène bordelaise avant d’élargir ses horizons géographiques à la France entière et à l’international.

Le groupe se fait remarquer par son mélange musical original. Cette rencontre entre les univers du Hip-Hop, de la Soul, du Funk et du Rock est directement liée aux influences et anciennes expériences musicales de chacun.

Création et compositions originales

En 2017, le groupe décide d’aller plus loin en développant ce style original au sein de compositions.
L’écriture des morceaux commence et, très vite, le groupe décide d’utiliser des synthétiseurs analogiques, des samples et autres éléments empruntés au Hip-Hop afin de construire le son qui fera la marque et la signature musicale de ce premier album.

Nightlife

5 morceaux sont sélectionnés, ainsi qu’une intro et un outro. Ce premier mini-album est nommé « Nightlife ».
Le titre éponyme est également choisi comme premier single et premier clip. Il est dévoilé dès le 14 février 2018, plusieurs mois avant la sortie officielle de l’album.
Cette dernière est fixée au 20 mai 2018 et, à cette occasion, le groupe dévoile en avant-première les morceaux lors d’un concert en plein centre de Bordeaux qui marquera le début d’un nouveau chapitre pour Sandy Smoke.

Nightlife se veut être un album « concept » : tous les morceaux sont liés les uns aux autres. L’album est très marqué par le symbolisme et particulièrement celui de la nuit et du hibou, qui est le logo et emblème du groupe depuis ses débuts.
Les thèmes abordés sont, entre autres, ceux de la dualité, de la création artistique, de la mort, de la séduction ou encore de l’enfer.
En entourant les 5 morceaux de 2 interludes nommés 11 p.m et 5 a.m, le groupe nous ancre directement dans le monde de la nuit et nous propose un voyage obscur et mystique.